1er Tour à bois

C'est l'un des premiers tour à bois.

Il est visible au musée des arts et métiers à Paris.

Tour à bois à perche du XIXème siècle.

Comment mettre en rotation une pièce en bois pour l'usiner et lui donner une forme cylindrique, lisse et régulière ?

Diverses solutions ont été trouvées depuis les premiers tours, imaginés par les Egyptiens, 3000 ans a.v. J-C.

Tourner en gardant les mains libres.

Dans l'antiquité, l'artisan a un apprenti qui fait tourner la pièce au moyen d'une corde enroulée autour de l'axe de rotation, ou bien il fait tourner la pièce lui-même grâce à la corde d'un arc enroulée autour de la pièce, mais il n'a plus alors qu'une main de disponible.

Au Moyen-Âge, le menuisier n'a pas besoin d'assistant et peut tenir l'outil à deux mains, grâce au pédalier. Il enroule autour de la pièce de bois une corde qu'il attache en haut à une perche et en bas à une pédale.

Du mouvement alternatif au mouvement continu.

Les tours à perche tournent dans un sens puis dans l'autre. Pour obtenir un mouvement continu, indispensable pour les lourdes pièces de bois, on adoptera un système de poulie relié à une roue actionnée par un apprenti. De nouveau l'artisant à besoin d'aide.

A la fin du XVème siècle, l'avancement de l'outil n'est plus confiéaux mains de l'ouvrier, mais à un dispositif mécanique. L'ére industrielle approche...

Source du texte : présentation du musée des arts et métiers.

 

 

 

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Commentaires (2)

1. Patou 06/05/2008

Très bien expliqué

2. momo49 (site web) 15/07/2012

Bonjour il avait déja beaucoup d'imagination , c'est super

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site