Bougeoir en chêne

 Premier objet sur un carré de chêne…

                                                                                                                   Pas d’idée au départ du tournage…

 

 

J’avais récupéré deux morceaux de poteaux en chêne issu de la construction d’un hangar agricole. Un bois bien sec, probablement coupé depuis plus de 8 ans et stocké au sec. D’une section carré de 15 cm il m’a suffit de bien le centrer entre les pointes et de me lancer. Pour me faciliter le travail je le dégrossis jusqu’à une forme circulaire à l’aide du copieur.

 

                 

 

Je ne sais toujours pas ce que je vais faire. Ayant arrêté de fumer récemment et ne voulant pas trop sentir les odeurs de cigarette lorsque des fumeurs passent à la maison je me dis que je pourrais réaliser une coupe porte bougie anti-tabac.

Je me lance donc pour une heure et demi de tournage (dégrossit compris) avec deux gouges différentes l’une courbe plate et l’autre de biais plate aussi.

 

 

A ce stade me viens deux questions :

            1° Comment je fais pour séparer la coupe du reste du morceau de bois ?

            2° Comment je vais faire pour creuser celle-ci ?

                                    

Pour séparer les deux morceaux de bois j’utilise une scie égoïne électrique et pour le creusage les fraises de défonceuse montées sur une perceuse sur colonne.

 

C’est une opération longue fastidieuse et qui manque de précision. Pour le prochain travail il faut que je trouve une autre solution.

 

Pour obtenir un bois lisse et brillant un léger ponçage au papier de verre grain 80 puis 120 et pour finir avec un grain 180.

Un bon dépoussiérage puis une seul application d’huile naturelle V 33 incolore mat. Séchage 24h et frotté avec un chiffon non pelucheux.

 

Il y a de nombreuses imperfections, mais le résultat est là au bout de 3h30 de travail au total.

 

 

 

 

 

 

10 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. Patou 13/02/2008

contrairement à toi je pense que le côté imperfections
non lisse donne du cachet

2. Amadeus 30/12/2010

Bonjour,
J'ai le même tour depuis très peu de temps.
Tout d'abord bravo pour le travail et le partage.
Pour creuser l'intérieur c'est faisable au tour en vissant solidement la pièce sur le plateau et en reculant la poupée mobile.
ensuite on positionne le porte outil parallèle à la face que l'on va usiner.
ça c'est le principe, mieux vaut se documenter sur la méthode ne serait-ce qu'au niveau des sécurités à prendre.

Bonne continuation!

3. lionel 17/04/2012

bonjour,
pour le tournage, il faut privilégier les gouges (ciseaux à lame en "u") qui te feront de beaux copeaux. Les fers plats "grattent" le bois simplement.
Pour le creusage, comme le dit Amadeus, fixe ta pièce sur un plateau de tournage à l'aide de vis à bois et, à l'aide d'une gouge parfaitement affutée, travaille en bout en allant alternativement, et dans cet ordre, du centre vers l'extérieur puis de l'extérieur vers le centre. Un avant trou à la mêche peut aider.
Cependant, le chêne est un bois difficile à tourner, il réclame des outils parfaitement préparés et beaucoup de doigté. Il est extrêmement dur et son grain grossier à tendance s'arracher.
Perso, je te conseillerais plutôt de commencer par du hêtre, au grain beaucoup plus fin.

Bon copeaux :)

4. Christine Delfosse 13/08/2013

J'aime beaucoup le résultat. Je suis en train de tourner du chêne également en ce moment. Le dégrossissage est un plaisir. A voir pour le creusage ensuite...
En tout cas, bravo !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__